À qui appartiennent les données? Posez la question à Cinchy, l’entreprise en démarrage qui démocratise les données

Bienvenue au quatorzième jour d’Autodéfense pour les entreprises de Microsoft Canada. Aujourd’hui, nous mettons en vedette Cinchy, (en anglais seulement) une entreprise en démarrage fondée en 2014. Son concept de données-réseau résout les problèmes de sécurité comme l’informatique de l’ombre (ou shadow IT) et promet de démocratiser les données en cours de route.

À qui appartiennent les données que vous créez ? Il est important de se poser cette question lorsque vous découvrez que vos employés utilisent des applications SaaS non approuvées, une pratique connue sous le nom d’informatique de l’ombre, pour accomplir leur travail. Bien sûr, vous supposez qu’elles vous appartiennent, mais en règle générale, elles appartiennent au concepteur de l’application. En fait, dans le marché SaaS actuel, nous nous attendons à ce que les développeurs d’applications hébergent les données que nous générons de façon sécuritaire, confidentielle et pratique sur le nuage.

Problèmes relatifs aux données

Cependant, que se passe-t-il lorsque les organisations se servent de plusieurs systèmes, applications et plateformes disparates ? Les données créées par toutes ces solutions sont en fait fragmentées. Cela signifie que chaque application stocke les données dans sa propre base de données de renseignements et y accède par elle-même, et il incombe à l’organisation qui utilise les applications d’intégrer les renseignements.

« Nous avons remarqué un grand nombre de problèmes associés à la complexité des données et nous avons constaté que l’approche classique aux applications professionnelles était à l’origine de ces problèmes. Nous avons fondé Cinchy pour réduire cette complexité », Dan DeMers, PDG.

Vous aimez ce témoignage ? Procurez-vous le livre électronique !

Grands innovateurs canadiens

 

Microsoft présente le livre électronique des grands innovateurs canadiens (en anglais seulement) qui décrit dix entreprises canadiennes avant-gardistes qui mettent l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, l’Internet des objets, les appareils holographiques et d’autres technologies et services Microsoft puissants et nouveaux au profit de l’innovation dans leur domaine. Téléchargez votre livre électronique gratuit ici (en anglais seulement) !

 

 

 

Voici un exemple

De nombreux consommateurs canadiens et américains utilisent une seule institution financière pour différents services, comme les services bancaires, les cartes de crédit, les placements et les assurances. Les services partagent une même marque, mais les secteurs d’activité ne partagent pas leurs renseignements. Lorsque vous appelez l’institution pour résoudre plus d’un problème, vous êtes inévitablement dirigé vers un autre secteur de l’institution, où vous devrez recommencer à zéro avec un nouveau préposé. Grrr !

L’ennemi intérieur

En toute franchise, il ne faut pas rejeter la faute sur les professionnels. Le coupable est la fragmentation des données ! Comme bon nombre d’entreprises actuelles, ces institutions déploient des milliers de systèmes, de programmes et d’utilitaires internes et interdépendants. Chaque application crée, stocke, partage, modifie ou duplique des données ou y accède. Cette fragmentation oblige les institutions financières à dépenser des milliards de dollars chaque année dans l’intégration des données, y compris la conception de lacs de données. Et tout cela en raison de la complexité inouïe de leur environnement de données interne !

« À l’échelle mondiale, les organisations dépensent environ 400 milliards de dollars chaque année pour réutiliser leurs propres données. Ces dépenses représentent du temps et du personnel. Tout cela parce que les applications exigent une base de données unique. »

Des lacs de données ?

Oui. La plupart des organisations qui ont mis en place un programme de données stratégique depuis plusieurs années bâtissent un lac de données à l’échelle de l’entreprise. Ces plateformes incroyablement puissantes permettent d’effectuer des analyses et de mettre à profit l’apprentissage automatique sur des copies consolidées des données. Toutefois, les lacs de données ne font que recueillir les données brutes. Elles ne les organisent pas ni les normalisent dans un jeu de données vierge. Ils ne modifient pas non plus la vitesse à laquelle les nouvelles applications sont livrées et améliorées.

Une solution audacieuse

Et si ces organisations pouvaient séparer les applications de leurs données ? Imaginez si les systèmes, les programmes, les applications, les utilitaires et les widgets partageaient tous le même réseau de données sécuritaire au lieu de créer une nouvelle base de données par application? Si cette idée se concrétisait, la désintermédiation des applications et des données pourrait complètement changer la donne, à commencer par une réduction importante sur le temps de développement des applications.

Cinchy entre en scène

Cinchy résout les problèmes liés à la fragmentation et à la duplication des données en éliminant le besoin de créer de nouvelles bases de données pour les applications. La plateforme permet aux organisations de bâtir leur propre réseau de données interne et sécuritaire pour plusieurs applications sur un nuage privé ou sur place. Avec Cinchy, les applications réutilisent les données instantanément et de façon sécuritaire, sans avoir besoin d’intégration complexe. Les organisations peuvent ainsi économiser du temps (mois) et des millions de dollars en conception d’applications, en plus de profiter d’immenses avantages en matière de sécurité.

L’expérience Techstars

Cinchy a récemment obtenu un diplôme d’un programme accéléré de trois mois à Techstars. L’entreprise a été choisie parmi plus de 650 entreprises en démarrage partout dans le monde qui ont posé leur candidature. Techstars offre aux entreprises prometteuses en démarrage, comme Cinchy, un accès à un réseau inégalé de mentors et de conseillers. Cliquez ci-dessus pour visionner la dernière présentation de la journée de démonstration.

Données-service

La consolidation des données en un réseau unique et sécurisé présente d’importants avantages, et les équipes de développement sont les premières à en profiter. Grâce à Cinchy, elles peuvent déployer des systèmes d’entreprise complets en deux fois moins de temps, sans brûler les étapes. Imaginez bâtir des API en quelques minutes et un système principal d’entreprise complet en quelques jours. Cinchy permet de partager les données entre les applications sans avoir besoin d’intégration complexe ou de déduplication de données. La plateforme permet aussi notamment d’unifier les applications Web ou mobiles.

Démocratisation des données

Nous en profitons tous. Cinchy permet aux utilisateurs de visualiser et de modifier les données sur une interface unique et adaptée aux entreprises (voir l’image ci-dessus) qui transcende les limites habituelles des applications. Leur interface entièrement personnalisable offre des commandes d’accès modulaires, un contrôle des versions des données et des flux de travaux d’approbation. Même dans les milieux réglementaires les plus sévères, les organisations peuvent consolider, normaliser, organiser, afficher et partager toutes leurs données de façon conforme. De plus, elles peuvent combler les absences de données afin d’optimiser les analyses et l’apprentissage automatique.

« Nos clients considèrent le nettoyage de leurs données comme la première étape de leur transformation numérique. Ils utilisent Cinchy comme base de données flexible afin de mettre en œuvre l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle et les analyses avancées à grande échelle. »

Coulisses de SQL

Cinchy est basée sur les plus récentes technologies de Microsoft. La plateforme tire parti de l’architecture .NET et de SQL Server pour stocker les données physiques. .NET Core fournit à Cinchy une prise en charge multiplateforme et le système principal SQL lui offre l’intégrité transactionnelle nécessaire à son utilisation dans les systèmes d’entreprise. Grâce à ces technologies, les organisations peuvent très aisément intégrer Cinchy à leur écosystème par l’intermédiaire d’un nuage Azure privé, d’ordinateurs virtuels sur place ou d’autres solutions IaaS. En outre, les équipes de développement connaissent bien la syntaxe de Cinchy pour communiquer avec le réseau de données, car elle est semblable à celle de SQL. Cela leur permet de produire des résultats dès la première journée.

Qu’en est-il de la sécurité ?

Avec Cinchy, les données restent entre les mains des clients, qu’elles soient sur un nuage privé ou sur place. Les clients en conservent le plein contrôle à l’échelle du réseau. Ils peuvent configurer des commandes et établir des règles pour tous les éléments, jusqu’aux cellules de données individuelles. Une politique universelle et unique d’accès aux données gère l’ensemble de l’environnement, peu importe le nombre d’applications interagissant avec les données. Les commandes automatiques s’assurent que l’accès vers les données est approprié et que la création des versions est effectuée correctement. Étant donné que les applications ne stockent plus les données et ne les dupliquent plus, vous n’avez plus à craindre les vols de données. C’est génial !

Rejoindre la scène mondiale

Avec une proposition de valeur aussi intéressante, il n’est pas surprenant que Cinchy soit devenue si populaire. Depuis le lancement du service en 2017, l’entreprise a noué des relations avec plusieurs grandes banques de premier rang en Amérique du Nord. Ces sociétés utilisent Cinchy comme un service universel de traduction de données pour accélérer leur transformation numérique. Elles sont en mesure de transformer leurs données existantes pour qu’elles s’harmonisent à une norme bien définie, d’organiser et d’accélérer le processus de nettoyage, dans l’optique d’effectuer des analyses et de mettre en œuvre l’intelligence artificielle à grande échelle.

Fondateurs

Découvrez les fondateurs

Cinchy a été fondée en 2014 par le PDG Dan DeMers (à gauche) et le directeur de la technologie Karanjot Jaswal (à droite). Dan a travaillé pendant plus de 10 ans pour d’importantes institutions financières, pour lesquelles il développait des systèmes d’entreprises de A à Z. En tant que directeur de ces projets, il a sélectionné l’offre technologique, s’est occupé de l’embauche des membres de l’équipe et a stimulé le développement au quotidien. Dans le cadre d’un de ces projets, il a embauché M. Jaswal. Dan l’a ensuite décrit comme le meilleur technologue qu’il ait rencontré. Ensemble, ils ont bâti l’équipe technologique de classe mondiale qui est au cœur de Cinchy.

Un projet Microsoft for Startups

Cinchy a reçu du soutien de Microsoft for Startups, qui offre des logiciels, des services, du soutien, une expertise en matière de marketing et des services infonuagiques aux entreprises en démarrage prometteuses, dans le but de les aider à connaître un lancement réussi. Jetez un coup d’œil à ces témoignages intéressants d’autres entrepreneurs qui ont bénéficié de l’assistance de Microsoft.

« Microsoft for Startups nous a permis d’expérimenter et d’innover librement, sans être limités par des contraintes ou notre budget. Grâce à cet accès illimité, nous avons pu concevoir une plateforme plus robuste et plus performante, ce qui a considérablement augmenté nos possibilités de réussite », Dan DeMers, PDG.

Vous aimez ce témoignage ? Procurez-vous le livre électronique !

Grands innovateurs canadiens

Microsoft présente le livre électronique des grands innovateurs canadiens, (en anglais seulement), qui décrit dix entreprises canadiennes avant-gardistes qui mettent l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique, l’Internet des objets, les appareils holographiques et d’autres technologies et services Microsoft puissants et nouveaux au profit de l’innovation dans leur domaine. Téléchargez votre livre électronique gratuit ici !

Join the conversation

0 comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *