En 2016, les TPE/PME adoptent massivement le cloud

En 2016, les TPE/PME adoptent massivement le cloud

Selon une étude publiée par IDC et relayée par ZDNet, plus de 9 PME françaises sur 10 vont utiliser le cloud en 2016 (contre 78 % en 2015). Toutes les briques métiers (CRM, ERM et HCM) sont concernées.

Cloud computing MIcrosoft

La transformation numérique est bien engagée

2016 sera la première année au cours de laquelle le pourcentage des PME françaises ayant recours au cloud computing dans le cadre de leurs activités dépassera le seuil symbolique des 90 %. Cela marque une forte hausse par rapport à 2015 où 78 % des PME étaient utilisatrices.

Cette évolution ne concerne pas uniquement la sauvegarde de données, puisque ce sont des briques métiers complètes qui basculent vers le cloud, telles que les solutions de gestion de la relation client (CRM), de management des risques (ERM) et de gestion des ressources humaines (HCM). Ainsi, en 2016, plus des trois-quarts des PME françaises devraient utiliser le cloud pour ce genre d’applications alors que la moitié seulement le faisaient l’année dernière.

Un rapport du cabinet de conseil IDC (International Data Conseil) publié en janvier anticipe par ailleurs que plus de 90 % des PME devraient se servir régulièrement de solutions mobiles d’ici la fin de l’année, dans l’objectif de développer le réseau social de l’entreprise ainsi que les communautés en ligne avec les clients.

Qui lance et contrôle les projets dans les PME ?

Lors de cette même enquête, le cabinet IDC s’est aussi attaché à savoir qui proposait puis contrôlait les projets de transformation numérique au sein des PME. Il apparaît que les directions métiers sont seules initiatrices des projets dans 36 % des situations contre 46 % pour la direction du système d’informations, les deux ne portant conjointement les projets que dans 18 % cas.

Cependant, les choses changent nettement lorsqu’il s’agit de les gérer au quotidien : 58 % des projets numériques sont entièrement pilotés par la DSI, 26 % reposent sur les épaules des directions métiers, et seuls 16 % des projets sont gérés en commun.

A lire aussi : Samir Amara : « Les PME veulent du prêt à l’emploi, d’où le succès du cloud »

Join the conversation

0 comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *