Windows 10 : plus de productivité, de mobilité et de sécurité pour les PME !

Depuis 10 ans, Matthieu Grandjean est au service des PME chez Microsoft. Il nous explique en quoi Windows 10 et ses nouvelles fonctionnalités permettent de répondre aux besoins des petites et moyennes entreprises.

Téléchargez le guide utilisateur Windows 10

Windows 10 a été lancé il y a un an et demi. L’adoption, par les entreprises notamment, a été massive. Comment l’expliquez-vous ?

Windows 10 a été lancé le 29 juillet 2015. Aujourd’hui, on compte plus de 400 millions d’utilisateurs dans le monde. L’adoption a été deux fois plus rapide que pour Windows 7, par exemple.

Ce plébiscite est en partie lié à une nouvelle interface, qui permet d’accéder à des fonctionnalités telles que le tactile, les apps… sans pour autant être déroutante pour les utilisateurs. En 2016, nous avons proposé une mise à jour gratuite vers Windows 10, à destination, entre autres, des PME, et le fait que cette migration se fasse facilement, sans qu’il ne soit nécessaire de réinstaller les postes, a été un véritable levier d’adoption. Sur les versions précédentes, la compatibilité applicative était un frein majeur. Il n’existe plus : tous les logiciels utilisés sur Windows 7 peuvent l’être sans problème sur Windows 10.

Quelles sont les différences avec les éditions précédentes ?

Windows 10 propose une nouvelle façon d’interagir avec son poste, au-delà du clavier et de la souris. Avec Cortana, il est désormais possible d’utiliser la voix pour envoyer des SMS ou programmer un rendez-vous, tandis que l’interface tactile permet d’utiliser des applications autrement.

Ces fonctionnalités, adaptées à la mobilité, sont une aide à la productivité. Par exemple, avec Windows Ink, c’est désormais possible de signer un document directement sur son PC, avec un stylet : plus besoin d’imprimer ou de scanner ! Beaucoup d’éditeurs les intègrent à leurs logiciels, si bien, qu’au fur et à mesure, tous ces nouveaux usages se retrouvent dans les applications que les professionnels utilisent au quotidien.

Windows 10, c’est aussi la possibilité d’avoir un poste toujours à jour. Avant, les mises à jour se faisaient avec l’arrivée d’une nouvelle version de Windows, soit tous les trois ans environ, ce qui créait un décalage entre les fonctionnalités disponibles pour l’utilisateur et les nouvelles tendances du marché. Avec Windows as a service, dès que nous délivrons une nouveauté, nous pouvons la rendre disponible tout de suite, gratuitement : plus besoin d’attendre plusieurs années pour en bénéficier.

« Disposer d’outils modernes, ce n’est pas uniquement un enjeu DSI, mais une problématique qui concerne la PME dans sa globalité, car cela permet d’être plus productif et d’attirer de nouveaux talents. »

Aujourd’hui, les forces des PME, ce sont les personnes qu’elles emploient, et leur capacité à séduire des candidats prometteurs. Les générations X et Y sont nées avec le tactile et les réseaux sociaux et ont leur smartphone dans la main en permanence. Pour attirer et fidéliser ces talents, il faut leur donner des outils auxquels ils sont habitués, qui leur permettent de travailler et d’accéder à leurs données partout, de façon sécurisée.

> A lire aussi : Véronique Torner : «Les PME ne réalisent pas qu’elles peuvent devenir le futur Uber ou Airbnb»

La sécurité informatique, justement, est un enjeu crucial pour les petites entreprises. Comment Windows 10 permet-il de la renforcer ?

Pour James Comey, directeur du FBI, il existe deux types d’entreprises : celles qui sont victimes de hacking et le savent… et celles qui se sont fait hacker et n’en sont pas conscientes.

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, sont menacées par le vol de données et le piratage, et cela peut avoir des conséquences dramatiques sur leur activité, comme le montrent les exemples qui sortent régulièrement dans la presse, qu’il s’agisse d’Ashley Madison, de Sony ou de Yahoo.

Pour réduire la vulnérabilité, trois éléments doivent être sécurisés :

  • L’identité de l’utilisateur. Dans Windows 10, nous avons introduit Windows Hello, qui permet, grâce à la reconnaissance biométrique, de détecter un visage ou une empreinte digitale, et donc de s’affranchir du mot de passe, qui n’est plus forcément une clé de sécurité suffisante.
  • La sécurisation des données. Les commerciaux peuvent se faire voler leur portable et donc perdre les données clients ou de R&D. BitLocker permet de crypter les postes et les informations qui sont dessus et, avec Windows Information Protection (WIP), il est possible de verrouiller les contenus et, par exemple, d’empêcher le copier-coller d’un document sur les réseaux sociaux ou le partage en dehors de l’entreprise. C’est très facilement personnalisable par l’utilisateur ou la DSI et évite les fuites de données, qu’elles soient volontaires ou accidentelles.
  • La sécurité de la machine. Pour la rendre hermétique aux virus, nous avons Windows Defender et d’autres solutions, un peu plus techniques.

Comment assurer la sécurité informatique de votre PME ? La réponse en vidéo

Windows 10, c’est une porte d’entrée vers une transformation plus globale de l’entreprise ? 

Beaucoup d’entreprises qui renouvellent leur matériel en profitent pour passer à Windows 10 et entamer une véritable transformation, en équipant par exemple leurs forces commerciales de devices et d’applications CRM tactiles, pour leur permettre de gagner en productivité sur le terrain.

Le vol de données peut être un autre élément déclencheur. Dans ce cas, nous travaillons avec un partenaire pour mettre en place une solution de sécurité, et éviter que ça se reproduise. En fait, les questions que doivent se poser les PME sont : « Est-ce que je digitalise suffisamment mes process, mes forces commerciales ? » et « Sur quels évènements majeurs de l’entreprise puis-je appuyer ma transformation ? »

Join the conversation

0 comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *